Projets – Projects

MANDALA, PREMIÉRE CRÉATION

Mandala est le projet pilote dont les artistes aspirent à mettre leurs idéaux en pratique, et à trouver les moyens de atteindre leur objectif principal: une vrai création collectif. Pour faire ça, le groupe a dû développer des outils et des stratégies de travail afin que la voix de chacun est entendu, et que la pièce peut se bénéficier du talent de tous les membres.

Ayant intégré naturellement une courbe dramatique rappelant l’art de la méditation, l’image du « Mandala » s’est invitée d’elle-même. Les artistes sont à l’écoute de leur sensation, tout en étant en étroite relation aux autres pour former cette entité commune, que nous nommons l’« être ensemble ». Le nœud de la création semble en effet s’inscrire dans ces moments imprévisibles qui naissent d’interactions entre les différents artistes, qu’elles soient directes ou indirectes; physique ou simplement lié à une connexion d’ordre kinesthésique: Un jeu de pouvoir entre les individus qui laisse naitre cette nouvelle identité.

Mandala est une analogie du micro et macro univers, et une traduction sur le corps de l’impermanence de la vie. Il n’est pas tant question d’attachement plus que d’exacerber les rouages de cet être ensemble cité plus haut.

La première de la pièce a été en octobre 2015 dans l’événement Danses Buissonnières de Tangente.

MANDALA, FIRST CREATION

Mandala is the pilot project where the artists are aiming to put their ideals into practice, finding the way to reach their main goal: a true collective creation. To do this, the group had to develop tools and work strategies so that everyone’s voice can be heard and the piece can benefit from the talent of each member.

Having naturally incorporated a dramatic curve similar to the art of meditation, the image of ‘Mandala’ appropriates this. The artists listen to their sensations, and that brings their relation between each other into a communal entity, which we call ‘being one together’. The notion of the creation effectively achieves at connecting everyone in unpredictable moments that are born either directly or indirectly between the artists; physically or simply through a kinaesthetic order: A powerful game between the individuals that allow new identities to be born.

Mandala is an analogy of the macro and the micro universe, as well as an embodiment of the impermanence of life.  It is less a question of attachment but rather of exacerbating the work of ‘being together’ previously mentioned.

The piece premiered in October 2015 at Tangente’s Danses Buissonnières.

Gallerie – Gallery


photos: Aurore B., Denis Martin & Frédéric Chais

Anuncios